Flash Infos

ECOLE DE SPELEOLOGIE DES HAUTES-PYRENEES - EDS65 

Fonctionnement et réglementation : CLIQUEZ ICI

Contacts :
EDS - Encadrement : Jonathan Dorez - Mail : jospeleo@hotmail.fr
EDS - jeunes spéléos : Michel Bof - Mail : bof.michel@orange.fr
Vos comptes-rendus et photos sont à envoyer à : Sandrine - Mail : s.lelay65@wanadoo.fr
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
EDS : sortie week-end Bexanka : samedi 17 et dimanche 18 juin 2017
Date limite d'inscription le 10 juin
Pour s'inscrire, cliquez : ICI
_______________________________________________________________________________________________________________________________________
 
 
INFORMATION IMPORTANTE :  Une protection provisoire vient d'être installée par le CDSC65 dans la grotte de la Pâle. Celle-ci vise à
protéger les vestiges découverts. Dans l'attente d'une installation définitive, le CDSC65 remercie tous les spéléos de respecter et de
faire respecter cette protection.
_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Interdiction de descente du canyon de Bernède

Voir l'arrêté : cliquez ici
 
_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________
 
 
Journées Nationales de la Spéléologie et du Canyon PDF Imprimer Envoyer

Les JNSC 2008 ont eu lieu les 4 et 5 Octobre.

Cette mobilisation nationale a pour ambition de lever un coin du voile sur la passion qui anime les spéléologues et les canyonneurs. Partout en France, dans les clubs, les Comités Régionaux et Départementaux, tous ces hommes et toutes ces femmes vous feront découvrir leur univers fait de gouffres, de cavernes et de canyons.

Des sorties d’initiations dans des canyons, des cavités, aménagées ou non, ont permis, à celles et ceux qui le souhaitaient, de partager avec des pratiquants qualifiés les joies de la découverte de ses milieux fascinants de roche et d’eau.

Pour Découvrir le compte rendu, cliquez sur le lien " Lire la suite..." ci dessous.

 

 

Compte rendu Canyon

Compte rendu Spéléo

 

Spéléo

Les sorties Spéléo se sont enchainées à raison de deux par jour dans les grottes de la Pâle et de la Bouhadère. Ce fut un grand succès, car nous étions en moyenne 9 par groupes ( 12 le Dimanche après midi pour la Bouhadère ). Le rendez vous était donné sur la place de Saint Pé de Bigorre ( haut fief de la Spéléo ). Puis une fois le mini-bus chargé, nous prenions la route ( environs 10 minutes de trajet).

Arrivé au Parking, distribution des combinaisons, casques ( et baudriers pour ceux de la Bouhadère ). La marche d'approche monte un peu pendant 20 minutes ( pour la Pâle et 15 minutes pour la Bouhadère ).

Grotte de la Pâle

IMGP0906Avant de rentrer sous terre, un petit briefing sur la sécurité et surtout ce qui nous attend dans cet autre monde.

Il y a le choix entre l’entrée des aventuriers (un peu étroite), et l’entrée royale ( beaucoups plus large ). On se retrouve un peu plus loin, après avoir mangé quelques insectes qui ressemblent à des moustiques ( pour ceux qui veulent en savoir plus, ce sont des Diptères : Limonia nubeculosa).

Nous nous dirigeons ensuite dans la salle de la colonne. C’est l’endroit parfait pour aborder un peu le milieu souterrain et notamment la formation des concrétions ( stalactites et stalagmites ) et de la grotte. Il y a 2 Chauves souris ( grand Murin ?) dans cette salle.

IMGP0870On continue notre visite, en observant autour de nous, on voit au plafond la trace de la rivière primitive qui a creusée la grotte il y a très longtemps. On passe par des passages d’escalades et de toboggans.

On poursuit, pour arriver aux bauges à ours, on parle des occupants de la caverne il y a très longtemps, on éteint ensuite les lumières pour observer l’obscurité et écouter le silence.

On repart par le passage de la boite aux lettres, même pas peur !!!

IMGP0955Nous arrivons au passage du trou de souris, je propose de le faire dans le noir, on se déplace à quatre pattes, et  à taton, pour arriver jusqu’à Fifye qui nous fait peur à l’arrivée… Chouette passage !!!

La suite est une petite escalade avec une corde à nœud, le tout très glissant, on teste son sens de l’équilibre. On prend le petit couloir terminal qui nous amène dans une petite salle. La sortie est proche, il faut grimper une dernière fois , une étroiture, et c’est la lumière du jour qui nous éblouis…

IMGP0932Encore d'excellentes sorties dans la joie et la bonne humeur…

Et comme on est monté pour arriver à la grotte, et bien le retour se fait très facilement, on a juste à se laisser descendre jusqu’au mini bus.

Le temps de se changer, on retourne sur la place du village de Saint Pé de Bigorre  et pour les plus jeunes, c'est la remise des diplômes : « ma première aventure spéléo ».

Grotte de la Bouhadère

IMGP0976Un petit briefing avant de rentrer sous terre. on aborde les deplacements dans l'environement spécifique de la grotte, puis la sécurité et l'utilisation des longes. Je propose à tout le monde d'entrer sous terre et d'observer la zone d'entrée de la grotte. On observe le plafond blanc ( calcite ), les traces noirs au plafond laissées par les éclairages à acétylènes, les différents insectes ( les genres de moustiques ( Limonia ), les araignées ( Méta), les papillons ( Lepidoptères et sphynx)), les fossiles d'huitres, on aborde la nature de la roche calcaire ( roche sédimentaire ) avec ses traces d'animaux marins...

Nous continuons notre route pour arriver à la sequence émotion, la descente en rappel ( 10m ), il y a un peu d'attente car nous sommes nombreux, pour certains, s'assoir dans le vide, dans le baudrier n'est pas chose aisée, mais on y arrive quand même.

IMGP0994La suite du parcours est une progression dans les blocs, c'est glissant, on y va doucement. Une corde accroché au rocher, c'est le passage Tarzan, mais personne ne pousse son cri...

On enchaine par une petite escalade, c'est toujours glissant et donc un peu difficile, quelques passages étroits... On arrive dans une salle, l'endroit idéal pour faire le noir et écouter le silence, malheureusement on entend un groupe assez bruyant dans la cavité, donc on reprend notre route.

IMGP1036C'est la main courante au dessus du vide, qui permet de voir qui est à l'aise avec son corps dans l'espace, on poursuit par une petite grimpette qui nous amène à une autre main courante qui arrive au pied d'une grande escalade (10m). Cette escalade n'est pas trop difficile, mais les prises sont glissantes. En haut, on reste attaché à une longue main courante qui passe par un grand plan incliné, une autre petite grimpette, et c'est le dernier obstacle final ( pas des moindres ) ou il faut essayer de se coinçer entre deux parois et se laisser descendre, avec pour seul aide, une corde à noeud... Cela n'inspire pas tout le monde, mais il faut bien y aller, et une fois le passage terminé, on se rend compte que ce n'était pas si terrible que ça...

IMGP1044Et voila, c'est la sortie, avec un peu de retard comme d'habitude... Mais c'est de la Spéléo...

C'était un parcours plus sportif que la grotte de la Pâle...

Voilà deux journées d'encadrement qui se terminent, tout le monde a été super, c'est un vrai plaisir de partager sa passion avec les autres.

Un grand Merci à Pierre Teyssier du Club Sportif d'Isaby pour le matériel et le mini bus.

 

FiFyE

Voici une petite compilation des photos prises pendant les sorties Spéléo :

JNSC 2008 - Spéléo

Canyon

Vendredi, veille des jnsc, pluie en plaine et neige en montagne,demain canyon de prévue on maintient ou on annule ?


Samedi beau temps petite gelée en plaine,journée frisquette mais ensoleillée allez on y va et on a eu raison. Le canyon qui était prévu en altitude est remplacé par celui de GEU à coté de LOURDES,moins d’eau froide et des rappels, il  faudra faire un peu de technique. Rendez vous à 13h30,nous avons 14 personnes présentes au lavoir de GEU.


Présentation,distribution du matériel,essayage des combinaisons,description de l’organisation de l’après midi et nous voila  partis pour la petite demi heure de marche,montée rude au début,un peu de plat,et même de la descente à la fin, après un peu de récupération, nous passons les baudriers, explications sur le fonctionnement du matériel de descente, et nous voila partis pour la succession des 5 rappels, après quand même quelques  hésitations nous faisons la descente sans encombres.


Finalement le froid tant redouté ne posa pas de problèmes, et tout le monde arriva au véhicule  enchanté par la découverte de l’activité. Un petit goûter accompagné d’une boisson chaude termina l’après midi.


Le lendemain dimanche toujours une petite gelée le matin, le soleil ce jour là fut plus généreux et la température plus clémente,aujourd’hui pas d’hésitation c’est canyon, toujours a GEU, rendez vous un peu plus tôt 13h.  11 personnes présentes, tout le monde est à l’heure, super on pourra profiter d’une température agréable, là tout le monde est équipé, petit contrôle du matériel. Tout va bien,et nous repartons dans la rude montée, on souffle un peu,certaines nuits furent courtes, mais nous arrivons au départ du canyon,on termine de s’équiper,on révise les techniques de passage de mains courantes,  de prises de rappels, de façons a évoluer en sécurité,ce qui malgré la bonne humeur resta le maître mot durant les deux journées.


Et nous partons pour le premier rappel manière de prendre ses marques,tout va bien nous partons et enchaînons les verticales,nous avons droit à certaines figures acrobatiques,mais la descente se déroule sans problèmes, environ 2h30 plus tard à peut près les mêmes horaires que la veille, toujours dans la bonne humeur malgré un peu de fatigue,nous rejoignons notre point de départ,alors que le soleil est encore sur le parking et nous permet de faire sécher le matériel humide. Même avec une  température bien plus agréable que le samedi.

Une petite boisson chaude est la bienvenue pour redonner du tonus au groupe et commencer à réfléchir à de nouvelles expériences en canyon durant cet été.

Merci à CIRYL pour son aide durant les deux journées,et à REGIS et NICO du  bureau des moniteurs SOURCES pour la qualité du matériel fournis pour l’équipement des participants.

 

Jean-Luc

Quelques Photos:

 

JNSC 2008 - Canyon