Flash Infos

ECOLE DE SPELEOLOGIE DES HAUTES-PYRENEES - EDS65 

Fonctionnement et réglementation : CLIQUEZ ICI

Contacts :
EDS - Encadrement : Jonathan Dorez - Mail : jospeleo@hotmail.fr
EDS - jeunes spéléos : Michel Bof - Mail : bof.michel@orange.fr
Vos comptes-rendus et photos sont à envoyer à : Sandrine - Mail : s.lelay65@wanadoo.fr
 
SORTIE EDS : 2 dates proposées  27 ou 28 septembre 2017
Pour s'inscrire cliquez ICI
_______________________________________________________________________________________________________________________________________
 
 INFORMATION IMPORTANTE :  Une protection provisoire vient d'être installée par le CDSC65 dans la grotte de la Pâle. Celle-ci vise à
protéger les vestiges découverts. Dans l'attente d'une installation définitive, le CDSC65 remercie tous les spéléos de respecter et de
faire respecter cette protection.
_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Interdiction de descente du canyon de Bernède

Voir l'arrêté : cliquez ici
_________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________ 
 
EXERCICE SECOURS PREFECTORAL : Samedi 2 décembre 2017
Gouffre d'abdala - Bagnères de Bigorre
Informations auprès de Bruno Nurisso au 06.89.30.13.93
_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________
 
 
La communication en spéléo secours PDF Imprimer Envoyer
ex communication secours1

Samedi 22 février 2014 – Saint-Pé de Bigorre. Une réunion d'informations et un exercice sur le terrain on rassemblé une trentaine de spéléos, du 65 et du 32, autour d'un sujet très important en spéléo secours : la communication. L'objectif de cette journée fut de mettre en évidence les moyens de communication existants, leur mise en place et leur utilisation. Cette formation interdépartementale a été menée par Bruno Nurisso, président du GSHP et conseiller technique en spéléo secours pour les Hautes-Pyrénées.

Un petit rappel des grandes lignes du SSF (Spéléo Secours Français) : celui-ci est constitué de bénévoles prêts à intervenir et formés pour assurer le secours. Ceux-ci sont réquisitionnés par la préfecture des Hautes-Pyrénées dans le cadre d'un déclenchement du spéléo secours. Reconnu par le préfet, le spéléo secours met en avant ceux qui sont les plus à-même de savoir ce qui se passe sous-terre : les spéléos. Ces derniers interviennent en coalition avec les corps constitués.

ex communication secours2

L'organisation du secours se met en place dès réception du coup de fil qui prévient de l'accident. Cela doit se passer de manière légale et sécurisée, pas de suraccident. Lors du déclenchement d'un spéléo secours, une première équipe se forme sur le PC (Poste de Commandement), une deuxième équipe ASV (Assistance Secours à Victime) part dans la cavité en emportant le TPS. Elle effectue un premier bilan qu'elle transmet immédiatement au PC. Tandis qu'elle procédera à la mise en confort maximum de la victime (point chaud), une équipe composée de spéléos très expérimentés emportent le téléphone filaire et procède à l'installation sous terre.

ex communication secours3 ex communication secours11

Une autre équipe, le PCA (Poste de Commandement Avancé) se met alors en place à l'entrée de la cavité. Chacun à un rôle à tenir : les messages arrivent alors des entrailles de la terre au PCA puis ce dernier les transmet par radio au PC. Les spéléos en poste au PCA travaillent parfois dans des conditions météo difficiles, en plus de la transmission rapide des messages au PC ils doivent tenir une main courante des évènements. Le PC assure un suivi, minute par minute, de l'évolution des équipes. Grâce aux informations répertoriées par les gestionnaires de surface, le conseiller technique est à même de prendre des décisions quant aux actions à exécuter pour le bon déroulement du secours.

ex communication secours5 ex communication secours6

Il va de soit que la qualité d'un secours en spéléo dépend de la communication, de la rapidité de transmission des messages, de la compréhension de ceux-ci afin que le PC reçoive des données fiables prises en compte pour l'établissement du diagramme qui permet de suivre l'évolution des équipes sous terre. En possession de toutes ces informations, il est alors possible de connaître l'heure de sortie de la civière transportant la victime. Le travail des gestionnaires de surface représente la mémoire de l'opération de secours.

ex communication secours8 ex communication secours10

Pour que la communication soit efficace, plusieurs moyens existent :

En surface : utilisation des téléphones mobiles, fixes ou par satellite, les radios communications et les portatifs tels les talkies-walkies.

Sous-terre : utilisation du TPS (Système de Transmission par le Sol) ou Système Nicola, mise en place du téléphone filaire avec les spéléophones ou le message écrit par navette.

Le téléphone filaire est le moyen de communication le plus fiable sous terre, a ce titre tout le monde est responsable de ce fil. Il est posé par une équipe spéléo expérimentée avec une bonne vision du secours et de fortes connaissances techniques (escalades, oppositions...)

ex communication secours7 ex communication secours9

 

Il faut noter l'importance du timing dans une intervention de spéléo secours, pour cela la topographie du lieu de l'accident doit être connue et le PC informé des obstacles auxquels devront faire face l'équipe qui sortira la victime car celle-ci n'arrêtera pas sa course entre le point chaud et l'air libre. Là encore, la communication permettra au PC de calculer le temps d'évacuation de la civière.

Dans les Hautes-Pyrénées, l'ADRASEC (Association Départementale des Radioamateurs Au Service de la Sécurité Civile) procède à une mise à disposition du matériel dans le cadre du spéléo secours. Il a pour mission d'assurer le bon fonctionnement entre le PC et PCA.

Note importante : seul le CDOS est habilité à fournir les informations sur l'accident. Aucun spéléo ne peut le faire. Pour le bon déroulement de l'opération, les personnes étrangères au spéléo secours ne peuvent être informées sur le site.

ex communication secours4 ex communication secours13

 

Afin de mettre en pratique la communication sous terre, un exercice a été organisé dans la cavité du Bujoluc. Les spéléos se sont rendus à la ferme Espiaube pour se préparer avant de tester les moyens de communication sous terre puis de procéder à un débriefing. Cet exercice aura permis  d'appréhender les difficultés liées à la communication et d'anticiper la conduite à tenir pour le prochain exercice préfectoral qui aura lieu le 5 avril 2014 dans la cavité des Moustayous.