Flash Infos

ECOLE DE SPELEOLOGIE DES HAUTES-PYRENEES - EDS65 

Fonctionnement et réglementation : CLIQUEZ ICI

Contacts :
EDS - Encadrement : Jonathan Dorez - Mail : jospeleo@hotmail.fr
EDS - jeunes spéléos : Michel Bof - Mail : bof.michel@orange.fr
Vos comptes-rendus et photos sont à envoyer à : Sandrine - Mail : s.lelay65@wanadoo.fr
 
SORTIES EDS ETE 2017
  
Samedi 29 juillet et vendredi 25 août.
Pour s'inscrire, cliquez  ICI
 
_______________________________________________________________________________________________________________________________________
 
 
INFORMATION IMPORTANTE :  Une protection provisoire vient d'être installée par le CDSC65 dans la grotte de la Pâle. Celle-ci vise à
protéger les vestiges découverts. Dans l'attente d'une installation définitive, le CDSC65 remercie tous les spéléos de respecter et de
faire respecter cette protection.
_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Interdiction de descente du canyon de Bernède

Voir l'arrêté : cliquez ici
 
_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________
 
 
Charte pour une pratique durable... PDF Imprimer Envoyer

Lire la Charte

Dès 1999, la Fédération Française de Montagne et Escalade (FFME) envisage d'effectuer un plan de réaménagement de voies d'escalade. Par ailleurs, la DIREN était chargée de mettre en œuvre le plan de restauration du Gypaète barbu, rapace le plus rare d’Europe.

Aussi, en 2000, la DDJS des Hautes- Pyrénées et la DIREN de Midi-Pyrénées décident de travailler conjointement sur ce dossier et intègrent de nouvelles fédérations sportives de sports de nature, les syndicats de guides professionnels ainsi que de nouvelles structures intervenant dans le domaine de la protection des espèces et des milieux, futures signataires.

Il est à noter que ce travail a suivi une démarche très participative. Cette charte est donc le fruit d'un large consensus et paraît de nature à garantir un développement durable dans ce domaine. Au final ce sont vingt signataires qui sont associés à cette charte.

 

LA CHARTE PRESENTEE DE MANIERE SCHEMATIQUE

I - Définition de principes généraux :

Constat de la richesse du milieu naturel des Hautes-Pyrénées qui constituent un patrimoine fondamental et un équilibre à préserver.

Nécessité d’une prise de conscience de chacun et en particulier des pratiquants des Activités Physiques et Sportives (APS) et loisirs

Constat que ces activités sportives de nature sont d’autant plus attractives qu’elles se déroulent dans des milieux riches et préservés.

Constat que le poids social et économique de ces activités n’est pas négligeable et en développement régulier, participant ainsi au développement local.

D’où nécessité de définir en commun des règles.

II - Définition de règles

A - Engagement des signataires à :

Prendre en compte la sensibilité écologique et le développement durable
Informer largement leurs adhérents, les professionnels
Promouvoir la charte.

B - Les Services en charge de la protection des espèces et des milieux s’engagent à associer les représentants des sports de nature à la mise en place des mesures de gestion et à leur représentation dans les instances de gestion.

C - Classement des sites de pratique en 2 types :

Sites soumis à réglementation ; la charte ne s’applique pas
Sites non soumis à réglementation, avec 2 cas :

    • Sites dont la conservation est suffisante avec l’application de la charte
    • Sites nécessitant une adaptation des règles d’utilisation

Ce qui signifie un diagnostic fin et des solutions de gestion permettant de sauvegarder les milieux tout en préservant les intérêts des pratiquants à partir d’une convention locale.

Pour les nouveaux sites de pratiques sportives, ils ne seront aménagés qu’après concertation avec les signataires de la charte.

L’accent est également mis sur la communication, et la formation des acteurs.

D - Espèces concernées

Le document s’attache aux espèces lesplus rares et les menacées, qu’il s’agisse de la flore, des mammifères,des oiseaux, des reptiles ou des amphibiens.

 

Lire la Charte