Flash Infos

ECOLE DE SPELEOLOGIE DES HAUTES-PYRENEES - EDS65 

Fonctionnement et réglementation : CLIQUEZ ICI

Contacts :
EDS - Encadrement : Jonathan Dorez - Mail : jospeleo@hotmail.fr
EDS - jeunes spéléos : Michel Bof - Mail : bof.michel@orange.fr
Vos comptes-rendus et photos sont à envoyer à : Sandrine - Mail : s.lelay65@wanadoo.fr
 
SORTIE EDS : 2 dates proposées  27 ou 28 septembre 2017
Pour s'inscrire cliquez ICI
_______________________________________________________________________________________________________________________________________
 
 INFORMATION IMPORTANTE :  Une protection provisoire vient d'être installée par le CDSC65 dans la grotte de la Pâle. Celle-ci vise à
protéger les vestiges découverts. Dans l'attente d'une installation définitive, le CDSC65 remercie tous les spéléos de respecter et de
faire respecter cette protection.
_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Interdiction de descente du canyon de Bernède

Voir l'arrêté : cliquez ici
_________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________ 
 
EXERCICE SECOURS PREFECTORAL : Samedi 2 décembre 2017
Gouffre d'abdala - Bagnères de Bigorre
Informations auprès de Bruno Nurisso au 06.89.30.13.93
_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________
 
 
JNS 2012 PDF Imprimer Envoyer

Comme tous les ans, le CDSC 65 a participé aux Journées Nationales de la Spéléologie en organisant une initiation pour les enfants et les adultes. C'est plus de cinquante personnes qui ont participé à ces journées, pour découvrir le milieu souterrain du massif de Saint Pé de Bigorre.

Voici quelques comptes rendus et photos:

Groupe des enfants ( matin ) : Grotte de la Pale

 

C'est à 9h sur la traditionnelle place de Saint Pé de Bigorre, que le rendez vous du matin est donné.Le groupe est composé de 10 enfants de 7 à 9 ans, et nous avons choisie avec Fanny, la grotte de la Pale pour leur initiation. En parallèle, Thomas et Eric vont faire la traversée Hayau-Bouhadère avec quelques adultes. Nous décidons de partir du Parking du bas pour anticiper le grand nombre de voiture à garer. Après la séance d'essayage de combis et de casques, nous entamons la longue marche d'approche de 20 minutes pour arriver un peu fatigué à la grotte. Nous discutons un peu avant d'entrer sous terre, histoire que tout le monde se repose un peu, puis nous partons en exploration, sur les traces de l'abbé Abadie, le premier explorateur de cette grotte. Nous rentrons par l'entrée de la petite ours, puis allons visiter la salle de la colonne où nous parlons de chauves souris, stalactites et autres sculptures naturelles. Ensuite nous allons dans les grandes salles de la grotte où nous pouvons admirer les traces des premiers habitants de cette grotte : les ours des cavernes, qui vivaient ici, il y a plus de 10 000 ans. Les deux traces visibles de leur présence sont une griffade laissée dans l'argile, et une bauge ( creux dans l'argile où l'ours dormait ).

Nous poursuivons par le petit lac, l'endroit idéal pour un petit atelier de sculptures d'argile. L'heure file, et nous abandonnons notre petite exposition d'art primaire, pour rejoindre le passage du Pingouin sur la banquise ( d'argile bien sur ). Après toutes ces aventures, arrivent le moment fatidique du passage du trou de souris où chacun devra affronter ses peurs pour évoluer dans un tunnel dans le noir complet. Au bout du tunnel, la lumière de Fifye indique la fin de cette expérience hors du commun qui laissera un souvenir inoubliable pour ces spéléos en herbe. L'heure de la remontée vers la surface a sonné. Une petite escalade à l'aide d'une corde à noeud, et une autre sans corde avec l'aide de Fifye et Fanny, et c'est le retour à la lumière du jour qui conclue cette matinée remplie d'émotions. La marche de retour est plus facile car nous n'avons qu'à nous laisser descendre jusqu'aux

voitures où nous retrouvons les adultes pour aller pic-niquer tous ensemble.

 

Groupe des enfants ( après-midi ) : Grotte de la Bouhadère

Après un sympathique pic-nique dans une belle prairie, nous équipons avec Fanny nos 14 nouveaux Spéléos, de 10 à 13 ans, pour aller à la grotte de la Bouhadère, qui est un peu plus sportive que la grotte du matin.Nous laissons passer devant nous le groupe de Thomas et Eric qui vont à la salle inférieur, ce qui nous laisse le temps de discuter de ce qui nous attend, et notamment d'aborder une notion importante : la sécurité. En effet, dans cette grotte, nous avons besoin d'un baudrier pour descendre un rappel de 10 m, mais aussi pour nous accrocher à des lignes de vie tout au long de notre périple. Nous pénétrons dans l'entrée de la grotte où nous ferons des observations intéressantes. C'est ici qu'il y a le plus de vie, avec beaucoup d'insectes ( papillons de nuit, sorte de moustiques, araignées des cavernes, etc...). Nous avançons ensuite vers le rappel de 10 m, séquence émotions de la sortie. Tous se passe à merveille, mais comme le groupe est nombreux, il y a un peu d'attente.Nous poursuivons par quelques passages un peu étroit, et une petite escalade à l'aide d'une corde, pour arriver dans une grande salle, qui sera pour nous l'occasion d'éteindre les lumières pour observer le noir absolue. Le temps passe vite sous terre, et c'est déjà l'heure de remonter vers la surface par le passage clé de l'escalade avec ses prises quelques peu glissantes ( et oui !!! sous terre, ça glisse beaucoup !!! ). C'est ici que le groupe de Thomas et Eric nous rejoigne, et c'est tous ensemble que nous nous dirigeons vers la sortie. Nous croisons même Jonathan et Dominique, qui accompagnent un groupe de 16 Spéléos de Charente. Et oui, pour les JNS 2012, il y avait du monde dans la grotte de la Bouhadère. Nous quittons l'air frais des entrailles de la terre pour un retour à la surface dans la bonne humeur. Tout le monde est content de retrouver les adultes pour raconter ses aventures, et c'est tout ensemble que nous allons au bord de la rivière de la base de Saint Pé pour nettoyer tout le matériel. C'est l'heure de se quitter et de rentrer chez soi avec la tête pleine de souvenirs.

On remet ça l'année prochaine !

Un grand Merci à la base Sport Nature de Saint Pé qui nous a preter le materiel pour pouvoir organiser ces JNS 2012.

FiFyE

Les photos:

Groupe des adultes

« Nous nous rejoignons à 9h sur le village de St Pé de Bigorre avec le groupe à Eric ALEXIS... Fanny RADOUX & FifyE s'occupe des enfants et moi accompagné par Eric nous nous occupons des adultes. Nous avons prévu 2 journées en une... »

Le matin... la traversée Hayau/Bouhadère

Il y a 5 personnes au RDV pour cette belle sortie... à l'entrée du gouffre, Eric fait un brief sur les ateliers techniques pendant que j'équipe le 1er puits. J'en profite pour faire un peu de purge et c'est parti ! Notre groupe est assez impressionné sur cette belle entrée avec un rappel de 25m. Au 2ème rappel, tout le monde se sent plus à l'aise avec cette belle descente de 20m en fil d'araignée et les salamandres en bas. Quelques chauves-souris nous accueillent avant d'être totalement dans l'obscurité complète...

Nous enchaînons par la descente dans le tube, puis une autre descente en rappel de 18m avec un départ étroit... les sourires sont au RDV et ça fait vraiment plaisir !!

Nous finissons par un autre rappel de 20m qui nous mène dans la salle Henri IV... nous observons des Nyphargus dans un petit gour puis nous progressons cette fois horizontalement dans cette belle fracture.

Nos débutants progressent vraiment bien… nous arrivons rapidement à la salle de la Jonction. Une petite étroiture où nous observons un Myriapode et nous arrivons rapidement dans la salle du Chaos.

Eric accompagne le groupe pour sortir dehors et moi, je pars équipé l’accès à la salle inférieure.

Nous arrivons à en bas du montagnon de la Pale vers 13h… le groupe d’enfants que Fanny & FifyE encadrent vient juste d’arrivés ! C’est ce que l’on peut appeler une traversée éclaire…

 

Le midi, nous mangeons dans une jolie prairie… avec les enfants, les parents et les adultes. Nous sommes une quarantaine, c’est vraiment très sympa !

 

L’après-midi… la salle inférieure de Bouhadère

Toujours avec Eric, nous avons 8 personnes motivés pour explorer la grotte de Bouhadère. Cette fois ci, nous nous équipons avec le matériel complet du gentil spéléologue… nous mettons donc en plus les bloqueurs !

Dans une ambiance détendue, nous nous équipons devant le courant d’air impressionnant de la grotte inventée par l’Abbé Abadie…

Nous pénétrons sous terre sans tarder, car nous avons de grands et beaux objectifs. Nous empruntons la galerie… nous faisons quelques observations d’animaux que l’on retrouve souvent à l’entrée : des araignées (la Méta), des insectes (le Diptère), …

Rapidement, nous réalisons un rappel de 10m, histoire de s’entraîner un peu. Encore une galerie, quelques étroitures et nous voici dans la salle du Chaos. La bonne humeur est au RDV et on sent bien que tout le monde est bien content de se retrouver sous terre…

Nous empruntons une main courante qui nous permet d’accéder à un puits de 5m. Eric s’occupe de vérifier et/ou de mettre le descendeur à chaque participant. A ce moment là, nous voyons arriver la famille Dorez (Jonathan & Dominique) qui réalise une sortie club sur la traversée avec leur club de Saintes (la Charente Maritime). Nous discutons un peu mais nous ne perdons pas de temps à descendre le dernier puits de 25m.

Marjorie (la femme d’Eric) avertie en spéléologie, descend la 1ère pour donner un coup de main en bas… le puits est magnifique avec ce départ dans cette bulle, puis la descente qui devient « plein gaz » dans cette jolie salle ! Certains prennent le temps de faire le tour de cette superbe salle inférieure… Avec Eric, nous ne perdons pas de temps pour faire les explications et la démonstration de la remontée aux bloqueurs magiques mais quand même physique !

Et c’est parti, à l’aide de 2 cordes, nos participants remontent vaillamment le puits… certains plus difficilement que d’autres avec une sortie de puits pas très large.

En arrivant dans la salle du chaos, nous nous retrouvons derrière le groupe de Fanny & FifyE qui encadrent les jeunes. Comme ils sont nombreux, nous leur donnons un coup de main à l’encadrement.

Tous les adultes sortent de sous terre enchantés avec une petite lueur de fatigue pour certains…

Nous redescendons ce beau montagnon de la Pale, et nous allons tous ensemble nettoyer le matériel au Gave… quelques discutions, remerciements et chacun repart chez soit avec la tête remplie de merveilleux souvenirs !

 

Tot,

Les photos:

Grotte des Coumates

"Je vais pas y arriver" par Bubu
Ce weekend c'était les JNS et comme d'habitude le CDS s'est fortement mobilisé, à l'initiative de Jean Luc,  pour participer à cette grande fête de la spéléo.
Plusieurs groupes le samedi et plusieurs groupes le dimanche ! Et même pas d'embouteillage, les cavités sont suffisamment grandes ! Les BE ont prêté main forte, ont répondu présent avec leur matériel et leur bonne humeur !
Pour le groupe que j'encadrais avec Jean Luc et Etienne, nous étions 17 dans les Coumates ! Les mauvaises langues vont dire que le premier est au fond alors que le dernier n'est pas encore rentré, hé bien c'est même pas vrai ! Certes, pour faire passer tout ce monde en sécurité, surtout les plus petits, dans le méandre d'entrée et au niveau du ressaut de 3 mètres, on a prit tout notre temps ! Mais après le rassemblement dans la première grande salle, c'est allé très vite jusqu'au fond, avec malgré tout quelques arrêts qui vont bien pour voir de plus près quelques concrétions, si rares dans ce trou. Au fond, on est déjà à -70m. les plus petits furètent dans tous les coins pour espérer trouver "la suite". Ca fait plaisir à voir. Elodie dit qu'elle est sure de ne  pas arriver à remonter....
Il est temps effectivement de remonter. Les spéléos confirmés aidés de quelques nouveaux "qui vont bien", s'étagent dans la première escalade pour aider tout le monde. Elodie pense qu'elle ne va pas y arriver....
Arrivé dans le méandre, plus de difficultés jusqu'à la prochaine salle. C'est du 4 pattes et on lâche les plus jeunes pour nous guider. Ils se régalent. Elodie suit mais dit qu'elle va pas y arriver...
Puis c'est l'arrivée dans la première salle, il ne reste plus que le méandre étroit et son ressaut.  Ca bouchonne un peu... normal pour un dimanche soir. Elodie se le sent pas... et passe sans problème !
A 17 heures, tout le monde est dehors. Certains ont essayé de remonter par la deuxième entrée mais depuis 25 ans elle a beaucoup rétrécie !...
On va voir l'entrée du Hayau, toujours aussi impressionnante puis direction les voitures. Les plus petits courent devant... ils vont bien dormir ce soir !
Tout le monde est content de cette sortie ! Même Elodie ! Des adhésions en perspective ?
Les photos:

Vidéos sur le site de Jean-Claude.