Flash Infos

ECOLE DE SPELEOLOGIE DES HAUTES-PYRENEES - EDS65 

Fonctionnement et réglementation : CLIQUEZ ICI

Contacts :
EDS - Encadrement : Jonathan Dorez - Mail : jospeleo@hotmail.fr
EDS - jeunes spéléos : Michel Bof - Mail : bof.michel@orange.fr
Vos comptes-rendus et photos sont à envoyer à : Sandrine - Mail : s.lelay65@wanadoo.fr
 
Prochaine sortie EDS : mercredi 6 décembre 2017
Pour vous inscrire, cliquez ICI

______________________________________________________________________________________________________________

Interdiction de descente du canyon de Bernède

Voir l'arrêté : cliquez ici
___________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

INFORMATION A TOUS LES SPELEOS

La période de chasse s'est ouverte le 10 septembre et cela jusqu'au dernier week-end de février.
Durant cette période, les samedis, dimanches et jours fériés, il convient de s'informer sur la localisation
des postes de chasse dans le massif de Saint-Pé de Bigorre.
Les chasseurs positionnent un panneau "chasse en cours" au départ des sentiers.
Il est alors conseillé de changer de secteur.
Prudence donc ! La carte : cliquez ICI
______________________________________________________________________________________________________________________________________
 
ESCB : Gouffre de la Borne 109 PDF Imprimer Envoyer

Gouffre de la Borne 109

Dimanche 6 Février 2011

4 personnes

C'est un peu la reprise de l'école de spéléo en ce début d'année 2011. C'est aussi un tournant de l'école de spéléo. Depuis 2 ans, nous avions des très jeunes ( 6-7 ans ), et donc étions obligés de proposer des sorties dans des grottes d'initiations, sans grande difficulté technique, ce qui pouvait limiter la participation de plus grands, qui aurait voulu faire de la spéléo un peu plus sportive. Et bien, c'est pour cette année, avec une limitation d'âge ( à partir de 12 ans ) pour les prochaines sorties proposées. Et c'est Kevin qui en a fait les frais pour cette première sortie bien sportive.

Au final, après quelques desistements, nous nous retrouvons à 3 cadres ( Miguel, Jean Luc L, et moi même ) pour emmener une seule personne ( Kevin ). Situation très confort. Rendez vous le matin à 10h à Lourdes pour les cadres, histoire d'aller équiper le trou, c'est Miguel qui s'y colle car il a une envie folle de visser de la plaquette, ça fait si longtemps ! Jean Luc et moi suivons jusqu'au début du passage étroit du kamasutra.

Nous remontons pour picniquer au soleil, une vraie journée de printemps. Puis descente à Saint Pé pour recuperer Kevin à 14h. Un petit coucou en passant à JC, le Tachous du coin, qui est venu nous saluer.

On remonte s'équiper au parking... Petite demonstration de la mise en place du descendeur spéléo et quelques conseils, et plouf, on plonge dans le trou. On enchaine 3 puits d'une dizaine de mètres, puis une main courante plein gaz pour passer au dessus d'un puits, et on arrive aux ressauts finaux ( 5 et 6m) qui nous amène à la partie étroite de la cavité.

Nous passons une première serie, Jean Luc s'etonne d'être passé sans problèmes, mais nous arrivons à l'étroiture sévére du kamasutra, verticale et en coude, comme on les aime. Le poids plume de l'équipe s'engouffre ( non pas moi, mais Miguel ), ensuite je m'y colle, ça coince un peu, mais ça passe. Vient ensuite la sequence émotion pour Kevin, il faut vraiment ressentir au moins une fois cela dans sa vie, se sentir completemement coincé. Mais kevin a du mental, et tout doucement, il accepte de se laisser aspirer par le petit trou, mais c'est juste !

Et maintenant, on passe à un autre calibre, plus grand, plus costaud, ça ouigne, ça coince, et finalement ça ne passe pas, on a trouvé la limite pour cette étroiture. On laisse donc notre camarade derrière nous, le temps d'aller faire un petit coucou à la salle blanche. Mais le kamasutra nous reserve une dernière surprise... Imaginez vous, une petite étroiture horizontale très ponctuelle, où juste le corps passe sans un seul centimètre de rabe, et juste à ce niveau, une belle petite flaque d'eau, juste assez pour nous tremper avant l'arrivée dans la salle, on adore ça !!!

Heureusement que Miguel connait le cheminement dans cette grande salle descendante, car j'y suis venu plusieurs fois, sans trouver cette fameuse salle blanche. En gros , on descend tout en bas, et on vire à gauche, et là c'est le spectable merveilleux de la salle blanche, c'est magnifique, des concrétions d'un blanc éclatant, des excentriques de partout, ça vaut vraiment le détour !

Nous ne tardons pas à remonter, histoire de ne pas laisser Jean Luc seul trop longtemp. Je repasse l'étroiture de la flaque en 3ème position. position stratégique, car la flaque s'est vidée dans les combis de mes camarades. Puis vient le passage de l'étroiture selective. Autant ce genre d'étroiture verticale, passe pas trop mal à la descente, mais à la remontée, c'est un peu plus galère, il faut être patient, et ne pas s'enerver, et ça fini par passer !

Nous retrouvons Jean Luc, et entamons la remontée et le déséquipement. Première remontée sur corde pour Kevin, qui comprend vite le truc, et nous sortons du gouffre sous un ciel étoilé, il est 19h.

Première sortie spéléo classique pour Kevin, qui s'est debrouillé comme un chef, ce qui promet de belles futures sorties.

Merci à Miguel et Jean Luc L. pour leur participation.

 

FiFyE

 

 

Les photos: